Conservation et élimination des vaccins périmés

Envoyer par email

Séparez les adresses par des virgules

Publié le
Mis à jour le

Conservation des vaccins

Dès leur réception, les vaccins doivent être contrôlés. Il faut vérifier la correspondance entre la commande et la livraison, la validité, le bon état de l’emballage et du (ou des) conditionnement(s) primaire(s) (ampoules, flacons et/ou seringues pré-remplies), et les placer immédiatement au réfrigérateur. Il faut s’assurer que la chaîne du froid a été respectée au cours du transport dans des boîtes isothermes ou des conditionnements réfrigérants.

Les problèmes de gestion des stocks sont identiques à ceux des médicaments, avec notamment la vérification régulière de la date de péremption pour éliminer les produits périmés.

D’une manière générale, les vaccins doivent être conservés à l’abri de la lumière, à une température comprise entre +2°C et +8°C. Ils ne doivent pas être congelés.

Les vaccins et les solvants doivent être placés dans l’intérieur du réfrigérateur et non dans la porte. Les temps d’ouverture du réfrigérateur doivent être réduits au minimum. Afin d’éviter les interruptions de courant électrique accidentelles, il est recommandé de fixer les prises d’alimentation électrique. Un thermomètre, si possible avec enregistrement des températures maximales et minimales, doit permettre de vérifier la température intérieure du réfrigérateur. Cette vérification doit être faite si possible tous les jours ouvrables, et au moins avant chaque vaccination ou séance de vaccination. Il est recommandé de noter ces températures.
L’entretien du réfrigérateur comporte son dégivrage régulier ; pendant cette opération, les vaccins doivent être conservés dans un autre réfrigérateur ou dans des glacières convenablement garnies d’accumulateurs de froid. Le rangement des vaccins dans le réfrigérateur doit se faire de façon à ce que les vaccins ayant la date de péremption la plus courte soient utilisés en premier.

Après reconstitution, les vaccins vivants multi-doses (vaccin BCG et vaccin fièvre jaune), qui peuvent être utilisés pour la vaccination successive de plusieurs personnes, doivent être conservés au froid entre chaque utilisation et éliminés à la fin de la séance de vaccination.

Dans tous les cas, il faut utiliser, pour chaque injection, une seringue et une aiguille stériles, à usage unique.

Les vaccins uni-doses sous forme de poudre doivent être utilisés immédiatement après leur reconstitution. Il faut s’assurer de la dissolution complète ou de la bonne mise en suspension de la poudre dans le solvant avant l’injection.

Destruction des vaccins entamés, périmés ou défectueux

Les vaccins périmés, entamés ou défectueux doivent être éliminés dans des conditions appropriées de sécurité, dans les boîtes à déchets.

En aucun cas il ne faut remettre le capuchon sur l’aiguille après utilisation.

Les déchets générés doivent être éliminés conformément aux dispositions des articles R. 1335-1 à R. 1335-14 du code de la santé publique. Un guide détaillé Déchets d’activités de soins à risques et un dépliant plus synthétique destiné aux professionnels de santé libéraux, intitulé Déchets d’activités de soins à risques infectieux : comment les éliminer ?, sont disponibles sur le site Internet du ministère de la Santé.

Pour en savoir plus