Patient présentant une maladie rénale chronique

Envoyer par email

Séparez les adresses par des virgules

Publié le
Mis à jour le

Les progrès accomplis dans le domaine de l’immunologie permettent d’identifier des altérations subtiles de l’immunité associées à certaines maladies chroniques couramment présentes en patientèle de médecine générale, telles que l’insuffisance rénale, les hépatopathies, les maladies respiratoires chroniques, les cardiopathies et le diabète. Les infections sont plus fréquentes et souvent plus sévères chez les patients qui en sont atteints. Dès lors, il est important d’essayer, dans cette population, de prévenir les infections ou au moins d’en amoindrir la sévérité.

La vaccination fait partie des mesures prophylactiques disponibles et s’avère essentielle chez ces patients. Il est donc capital que le professionnel de santé connaisse les recommandations de vaccination dans ces populations à risque. La vaccination de l’entourage constitue également une mesure essentielle de protection de ces patients.

Vaccination d’un patient présentant une insuffisance rénale chronique

Les patients présentant une insuffisance rénale chronique (débit de filtration glomérulaire inférieur à 60ml/min/1,73 m²) sont des sujets à risque infectieux à plus d’un titre. D’une part, il a été montré que l’insuffisance rénale était associée à une baisse des réponses immunes cellulaires et humorales, dont l’importance suit celle de l’insuffisance rénale. D’autre part, les patients porteurs d’insuffisance rénale présentent souvent d’autres pathologies, en particulier des pathologies cardio-vasculaires ou du diabète. Enfin, tout événement infectieux est à risque d’aggraver une insuffisance rénale quel qu’en soit le stade.

De ce fait, il est recommandé que ces patients reçoivent, en plus des vaccinations habituelles de la population adulte (diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, etc.), une vaccination contre la grippe et les infections à pneumocoque. Lorsque le débit de filtration glomérulaire est inférieur à 45ml/min/1,73 m² il est recommandé de vacciner ces patients contre l’hépatite B.

Cas particulier de l’hémodialyse
Les personnes dont l’insuffisance rénale nécessite le recours à la dialyse présentent une moindre réponse à la vaccination. Les études montrent cependant que cette réponse présente un caractère protecteur, même si le recours à des doses plus importantes est nécessaire pour certains vaccins (par exemple l’hépatite B). La vaccination contre le virus de l’hépatite B est un enjeu majeur chez les patients dialysés, car ils constituent un groupe à haut risque d’infection. Ainsi, les patients insuffisants rénaux chroniques doivent-ils être vaccinés dès que possible et de préférence avant la mise en dialyse.

Schéma de vaccination de l'hépatite B avec Fendrix®

Parmi les vaccins contre l’hépatite B disponibles, la spécialité Fendrix® présente une indication chez les adolescents et les adultes de 15 ans ou plus ayant une insuffisance rénale (dont les patients pré-hémodialysés et hémodialysés) pour l’immunisation active contre l’infection provoquée par tous les sous-types connus du virus de l’hépatite B. Cette spécialité n’est délivrée que dans les pharmacies à usage intérieur des établissements de santé.

Primovaccination 

La primovaccination se compose de quatre doses de 0,5ml administrées selon le schéma suivant : 1, 2 et 6 mois après la date d’administration de la 1e dose. Une fois initiée, la primovaccination à 0, 1, 2 et 6 mois doit être poursuivie avec Fendrix®, et non avec un autre vaccin commercialisé contre le virus de l’hépatite B.

Dose de rappel

Les patients pré-hémodialysés et hémodialysés étant particulièrement exposés à l’infection par le virus de l’hépatite B et présentant un risque plus important d’être infectés de façon chronique, une administration d'une dose de rappel doit donc être recommandée pour assurer un taux d’anticorps protecteurs défini par les recommandations nationales et les directives (en général >10 UI/ml).

Fendrix® peut être utilisé en dose de rappel après une primovaccination par Fendrix® ou par un autre vaccin recombinant contre l’hépatite B.

Schéma de vaccination de l'hépatite B avec Engerix®B 20

Le schéma de primovaccination pour les patients qui souffrent d’une insuffisance rénale incluant les patients hémodialysés est de quatre doubles doses (2x20mg) à 0, 1, 2 et 6 mois après la 1ère dose. Le schéma d’immunisation doit être adapté pour assurer une concentration d’anticorps anti-HBs supérieure ou égale au niveau protecteur admis de 10 UI/l.

Vaccination de l’entourage

La vaccination de l’entourage des sujets présentant une maladie chronique – personnel soignant, personnes vivant sous le même toit ou en contact étroit – est primordiale afin d’éviter la transmission des infections à ces patients chez lesquels la vaccination n’est pas aussi efficace que chez les personnes en bonne santé. Le calendrier vaccinal de base est recommandé, ainsi que la vaccination antigrippale annuelle.

Bibliographie

  • Bitsori M., Galanakis E. Vaccine-preventable infection morbidity of patients with chronic kidney disease and cocoon vaccination strategies. Expert Review of Vaccines. 2015; 14(10): p. 1385-1395.
  • Bowman B.T., Rosner M.H. Influenza and the patient with end-stage renal disease. Journal of nephrology, 2018; 31(2): p. 225-230.
  • Grzegorzewska A.E. Prophylactic vaccinations in chronic kidney disease: Current status. Human Vaccines & Immunotherapeutics 2015; 11(11): p. 2599-2605.
  • Hauser A.B., Stinghen A.E., Kato S., Bucharles S., Aita C., Yuzawa Y., et al. Characteristics and causes of immune dysfunction related to uremia and dialysis. Peritoneal Dialysis International 2008; 28 Suppl 3: S183-7
  • Haute Autorité de santé (HAS). Maladie rénale chronique de l’adulte. Guide du parcours de soin. Saint-Denis : HAS ; février 2012.
  • Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP). Infections à pneumocoques : recommandations vaccinales pour les adultes. Avis du HCSP. Mis à jour le 27/11/2017. En ligne : https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=614 
  • Janus N., Amet S., Rapuch-Zimner S., Deray G., Launay-Vacher V. Vaccination et insuffisance rénale chronique. Journal de Pharmacie Clinique 2010; 29(3): p. 149-157.
  • Vaziri N.D., Pahl M.V., Crum A., Norris K. Effect of uremia on structure and function of immune system. Journal of Renal Nutrition 2012; 22(1): p. 149-156.

Pour en savoir plus