Lieux de vaccination

Envoyer par email

Séparez les adresses par des virgules

Publié le
Mis à jour le

Enfants et/ou adultes peuvent se faire vacciner dans les lieux suivants :

  • chez un médecin généraliste dans un cabinet de ville ou dans un centre de santé ;
  • chez un infirmier libéral, sur prescription médicale (non requise pour le vaccin antigrippal pour les personnes ciblées par l’Assurance maladie, déjà vaccinées et non enceintes) ;
  • chez une sage-femme pour les femmes dans le cadre du suivi gynécologique et de contraception, la future mère, en post-partum immédiat, le nouveau-né et son entourage (pour certains vaccins) ;
  • dans les établissements de santé médicaux et médico-sociaux ;
  • à titre expérimental dans certaines pharmacies situées dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine pour la vaccination contre la grippe pour les personnes adultes ciblées par la vaccination, à l’exception de la première injection, des femmes enceintes et des personnes à risques particuliers.

Dans chaque département, les vaccinations obligatoires mais aussi des vaccinations recommandées peuvent être effectuées gratuitement :

  • dans les services de protection maternelle et infantile (PMI) pour les enfants jusqu’à 6 ans. La liste de ces centres peut être obtenue auprès des conseils départementaux ou des mairies.
  • par les centres publics de vaccinations, soit habilités par l’État, soit relevant des collectivités territoriales par convention avec l’État.

D’autres services de médecine préventive concourent à la réalisation des vaccinations :

  • les services communaux d’hygiène et de santé pour certains vaccins ;
  • les services universitaires de médecine préventive et de promotion de la santé pour certains vaccins ;
  • les services de santé au travail pour certains vaccins ;
  • certains centres d’examens de santé de l’Assurance maladie pour le rattrapage vaccinal des personnes consultant dans le cadre de l’examen périodique de santé ;
  • les centres de planification familiale qui informent leurs patientes et leur proposent certaines vaccinations ;
  • les centres gratuits d’information de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles (CeGIDD), qui peuvent proposer la vaccination contre les virus de l’hépatite A et de l’hépatite B et contre les papillomavirus humains ;
  • les centres de vaccinations internationales habilités à effectuer les vaccinations obligatoires et recommandées pour les voyageurs (dont la vaccination anti-amarile). Celles-ci sont à la charge financière des consultants ;
  • les services de santé scolaires dans certaines circonstances.

Pour en savoir plus