An Error Occurred: Forbidden

Oops! An Error Occurred

The server returned a "403 Forbidden".

Something is broken. Please let us know what you were doing when this error occurred. We will fix it as soon as possible. Sorry for any inconvenience caused.

Patient transplanté d'organe solide ou en attente de transplantation

Envoyer par email

Séparez les adresses par des virgules

Publié le
Mis à jour le

Tous les patients greffés d’organe solide présentent une immunodépression maximale dans les six mois après la transplantation, dont le degré est fonction du type d’organe transplanté et du protocole d’immunosuppression. La réponse vaccinale est ainsi diminuée.

Avant la greffe

Il est recommandé de mettre à jour l’ensemble des vaccinations (y compris les vaccins vivants atténués, sauf si le patient est déjà traité par immunosuppresseurs) le plus tôt possible au cours du bilan pré-greffe. Ceci est particulièrement important pour la vaccination contre la fièvre jaune chez des patients originaires de zones d’endémie.

La période de pré-transplantation est également une occasion de mettre à jour la vaccination de l’entourage proche du futur transplanté.

Pour les vaccins vivants atténués : l’administration doit être réalisée dans un délai minimum de quatre semaines avant la transplantation.

Après la greffe

Les vaccinations pourront être effectuées au moins six mois après la transplantation, à l’exception des vaccins vivants qui seront définitivement contre-indiqués en post-transplantation.

Tableau récapitulatif

Tableau des recommandations vaccinales pour les patients adultes transplantés d’organe solide, en pré- et en post-transplantation.

Télécharger et imprimer le tableau

Pour en savoir plus