Vaccins inactivés ou inertes

Envoyer par email

Séparez les adresses par des virgules

Publié le

Les vaccins inactivés ou inertes sont des vaccins qui ont perdu tout pouvoir infectant par procédé physico-chimique. Ils sont donc exempts de tout risque infectieux.

Plusieurs injections, par voie intramusculaire ou sous-cutanée, sont souvent nécessaires pour obtenir une immunisation suffisante. Il faut également pratiquer des injections de rappels pour maintenir l’immunité tout au long de la vie. C’est le cas du vaccin poliomyélitique injectable par exemple.

On distingue :

  • Les vaccins à germes entiers, contenant les corps bactériens ou les particules virales dans leur totalité (hépatite A, poliomyélite). Leur inactivation est chimique (formol) ou thermique (chaleur).
  • Les vaccins sous-unitaires, constitués d’antigènes susceptibles d’induire une réponse protectrice :
    • antigènes de surface ou virions fragmentés (grippe saisonnière) ;
    • toxines « détoxifiées » (anatoxine diphtérique ou tétanique) ;
    • antigènes capsulaires polyosidiques (polysaccharides capsulaires de pneumocoque).

Les vaccins polyosidiques peuvent être constitués uniquement du polysaccharide capsulaire, comme le vaccin anti-pneumococcique à 23 valences. Dans ce cas, la vaccination induit uniquement une réponse B-dépendante avec IgM et IgG spécifiques mais pas de réponse mémoire T-dépendante. Cette réponse immune est de courte durée et l’efficacité de ces vaccins est faible chez les enfants de moins de 2 ans.

Le couplage de l’antigène polysaccharidique capsulaire avec une protéine porteuse (vaccins conjugués) permet de produire une réponse plus intense et plus durable, thymo-dépendante, en raison de l’induction par les lymphocytes T d’une réponse B mémoire. Cela a pu être réalisé, par exemple, avec le vaccin Haemophilus influenzae b : le polyribosyl-ribitol-phosphate (PRP) de surface est conjugué à la toxine tétanique détoxifiée (« immunogène T universel ») pour obtenir une immunogénicité très grande.

De même, la conjugaison des polysaccharides capsulaires des pneumocoques et des méningocoques a permis le développement de vaccins récents particulièrement efficaces (vaccin anti-pneumococcique à 13 valences, méningocoque tétravalent A, C, Y, W).

Liste des vaccins inactivés ou inertes selon leur cible et leur composition.

Vaccins inactivés ou inertes

Vaccins à cible virale

Vaccins à cible bactérienne

Entiers

Sous-unitaires

Entiers

Sous-unitaires

  • Encéphalite japonaise
  • Encéphalite à tiques
  • Grippe
  • Hépatite A
  • Poliomyélite
  • Rage
  • Hépatite B
  • HPV
  • Choléra
  • Leptospirose

Toxine inactivée

  • Diphtérie
  • Tétanos

Polysaccharides capsulaires non conjugués

  • Méningocoques A-C et A-C-Y-W135
  • Pneumocoques 23 valences
  • Typhoïde

Polysaccharides capsulaires conjugués

  • Haemophilus influenzae b
  • Méningocoques C et A-C-Y-W135
  • Pneumocoques 13 valences

Protéines

  • Coqueluche acellulaire
  • Méningocoque B

Vaccins inactivés ou inertes

Vaccins à cible virale

Entiers

Sous-unitaires

  • Encéphalite japonaise
  • Encéphalite à tiques
  • Grippe
  • Hépatite A
  • Poliomyélite
  • Rage
  • Hépatite B
  • HPV

Vaccins à cible bactérienne

Entiers

Sous-unitaires

  • Choléra
  • Leptospirose

Toxine inactivée

  • Diphtérie
  • Tétanos

Polysaccharides capsulaires non conjugués

  • Méningocoques A-C et A-C-Y-W135
  • Pneumocoques 23 valences
  • Typhoïde

Polysaccharides capsulaires conjugués

  • Haemophilus influenzae b
  • Méningocoques C et A-C-Y-W135
  • Pneumocoques 13 valences

Protéines

  • Coqueluche acellulaire
  • Méningocoque B

Télécharger et imprimer le tableau

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus